Partagez|

05. Culture Italienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Vittorio Richmond
Féminin
messages : 160
date de naissance : 19/04/1992
date arrivé à altum : 11/05/2012
âge : 26
armes : Punitions
classe : Directeur
MessageSujet: 05. Culture Italienne Sam 16 Juin - 21:31



Italie
Ti offro un caffè al bar ?


Le pays



    • L’Italie, officiellement la République italienne, est un pays d’Europe du Sud correspondant physiquement à une partie continentale et à une partie péninsulaire située au centre de la mer Méditerranée ainsi qu'à deux îles de cette mer, la Sicile et la Sardaigne. Elle est rattachée au reste du continent par le massif des Alpes.

    • Du fait de sa position géographique, la République italienne a un climat tempéré, avec de fortes variations régionales dues aux écarts de latitude, aux reliefs et à l’influence de la mer. Les températures moyennes varient de 11 °C au nord (Turin) à 16 °C au sud (Naples), les précipitations de 1 000 à 2 000 mm dans la zone alpine à 600 mm sur le versant adriatique. Si les hivers sont assez froids dans le nord, ils sont doux dans le centre et dans le sud, avec toutefois des variations sensibles selon l'altitude. L'été est chaud partout, moite dans la plaine du Pô, et très sec dans les régions méditerranéennes. Celles-ci sont aussi marquées également par de fortes pluies en automne et au printemps. Le climat est lié au relief.


Vie sociale


    • Les Italiens sont traditionnellement très expansifs. Ils sont réputés pour parler fort, s'exprimer beaucoup avec les mains, et s'emporter facilement. Le caractère d'un Italien est entier. Ses accès de colères sont aussi intenses et brefs que sa chaleur est omniprésente. Les Italiens nouent très facilement le contact, ce qui confère à l'Italie une réputation de pays très accueillant. L'identité italienne s'exprime dans cette forte personnalité, et dans un immense goût de la vie. Les Italiens sont traditionnellement de bons vivants. Ils aiment les belles femmes, les grandes fêtes, les retrouvailles, les amours passionnés, et leur gastronomie reflète leur goût pour le plaisir. Les spécialités culinaires italiennes, délicieuses et conviviales, s'exportent internationalement.

    • La famille est très profondément ancrée dans les traditions en Italie. Un Italien est très lié à sa famille, avec qui il entretient de nombreux contacts. La mamma en est généralement le centre, elle détient une autorité conséquente et un grand pouvoir d'influence. En affaires, un Italien préfèrera toujours traiter avec un membre de sa famille, en qui d'emblée il a confiance, qu'avec un étranger. Les maisons italiennes hébergent donc de grandes familles, les enfants recueillant bien souvent leurs parents lorsque ceux-ci se font vieux. Cette tradition a néanmoins tendance à perdre du terrain au sein de l'Italie moderne.

    • "Ti offro un caffè al bar" ? (je t'offre un café au bar ?) C'est une expression très courante car rares sont les Italiens qui ne commencent pas leur journée par un espresso. Les bars n'ont pas de chaises et les comptoirs sont souvent pris d'assaut par les clients pressés. Le barman leur présente un espresso serré dans une toute petite tasse, avec le sucre en poudre ou une goutte de lait... Mais qu'est-ce qui différencie le café italien ?

    Tout d'abord, l'espresso peut être :
    - ristretto : serré ou molto ristretto (très serré)
    - lungo : allongé
    - all'americana : très long
    - con panna : avec crème
    - macchiato : taché avec un nuage de lait froid ou chaud pour obtenir toutes les nuances : bianco, nero, chiaro...
    - corretto : parfumé avec un alcool

    Il existe aussi les cafés froids et enfin le cappuccino. Il est préparé avec la mousse de lait poussée à la vapeur et poudré de cacao. Il est difficile de connaître la réussite d'un vrai espresso car chaque bar, ville ou famille a ses secrets. Cependant, certains italiens estiment que c'est la macinatura (mouture) qui fait un bon café. Pour d'autres, c'est la pression et la qualité de la macchina ou encore l'origine des mélanges d'arabica.

    • Le repas italien est assez conséquent. Il se compose d'un hors d'œuvre (antipasto), d'une entrée chaude ou premier plat (primo, ou primo piatto), d'un plat de résistance (secundo, ou secundo piatto), d'un fromage (formaggio) et d'un dessert (dolce). Les pâtes sont servies en entrée chaude.

    • La sieste est érigée au rang de véritable tradition en Italie. Le sud du pays notamment, subit des températures véritablement torrides en début d'après-midi. Les magasins ferment, de même que les administrations, et la plupart des Italiens rentrent alors chez eux pour faire la sieste.

    • Entre 18 et 20h vient ensuite le temps de la passeggiata, la promenade de fin d'après-midi. Les Italiens emplissent alors les rues, et défilent en discutant au gré de leurs rencontres. C'est là l'occasion pour le visiteur d'observer une autre tradition très ancrée en Italie, qui est celle du culte de l'apparence. L'élégance est une règle en Italie, et chacun soigne sa mise au mieux avant de se montrer en public.

    • La mode italienne est représentée par ses grandes marques internationalement connues telles que Trussardi, Armani, Prada, Versace, Gucci, Pucci, Ferragamo, Dolce & Gabbana et bien d'autres. L'élégance et le respect d'un « conservatisme » associé à la mode d'aujourd'hui par ces grandes marques italiennes démontre par leur succès mondial que l’élégance peut aussi être audacieuse, confortable et même fonctionnelle. Si Milan est devenue capitale de la mode en Italie vers 1970, Florence avait acquis cette position précédemment. Position qu'elle dispute à Paris, toutes deux étant deux villes phares de la mode. Le goût pour le paraître, le soin que les Italiens portent à leur apparence sont des caractéristiques très italiennes qui inscrivent la mode dans toute la culture italienne.


Jours fériés et évènements


    1er janvier : Jour de l'an (Capodanno)
    6 janvier : Épiphanie (Epifania - Befana)
    Pâques (Pasqua)
    Lundi de Pâques (Lunedì dell'Angelo)
    25 avril : Fête de la Libération de 1945 (Festa Della Liberazione)
    1er mai : Fête du Travail (Festa del Lavoro)
    2 juin : Fête de la République de 1946 (Festa della Repubblica)
    15 août : Assomption (Assunzione ou Ferragosto)
    1er novembre : Toussaint (Tutti i santi ou Ognisanti)
    7 décembre : Ambroise de Milan (Sant'Ambrogio - saint patron de Milan)
    8 décembre : Immaculée Conception (Immacolata)
    25 décembre : Noël (Natale)
    26 décembre : Saint-Étienne (Santo Stefano)
    31 décembre : Saint-Sylvestre (San Silvestro - n'est pas un jour férié officiel)

    • En Italie, la fête de Noël dure 3 jours, du 24 au 26 décembre. Cependant, les traditions de Noël varient d'une région à l'autre, si bien que les petits Italiens ne reçoivent pas tous leurs jouets en même temps. Dans le nord, c'est le Père Noël "Babbo Natale" ou le Petit Jésus "Gesu Bambino" qui distribue les cadeaux le 25 décembre. Ailleurs, c'est Sainte Lucie "Santa Lucia" le 13 décembre.

    Les derniers servis devront attendre jusqu'au 6 janvier, date sacrée où Befana, la vieille sorcière aux cheveux blancs passera. Vêtue de noir avec de vieilles chaussures toutes déchirées, elle se déplace sur son balai et distribue des friandises aux enfants sages et du charbon aux autres. Bien sûr, les enfants veillent à disposer des chaussettes vides dans un coin de la maison pour y accueillir les bonbons. Ouvrez l'œil, il paraît qu'on peut encore l'apercevoir la nuit du 5 au 19 octobre! Notons enfin que Befana désigne aussi la fête de l'Epiphanie.

    La crèche, l'un des symboles les plus significatifs de Noël, est originaire d'Italie. Selon la tradition, les familles italiennes l'installent neuf jours avant la naissance du Christ.

    Bien sûr, pas de Noël sans le traditionnel "Panettone". Ce gâteau aurait vu le jour vers 1490 à Milan, mais bien vite on l'adopta dans toute l'Italie. A Milan, les hommes d'affaire offraient un Panettone en cadeau à leurs clients pour Noël. Il en existe une multitude de variétés et ils peuvent être dégustés de plusieurs façons: fourrés de crème, nappés de différentes sauces, recouverts de chocolat etc… et nature tout simplement, grillés pour un délicieux petit déjeuner. Les Italiens dégustent aussi le Pandoro dont la popularité suit de près celle du Panettone. Il est d'origine plus récente. Originaire de Vérone, il fut fabriqué pour la première fois, il y a une centaine d'année.
    On trouve également le Panforte, petite friandise traditionnelle. Le Panforte ou pain fort était à l'origine une friandise de Sienne, en Toscane, sa popularité s'est étendue sur toute l'Italie.


crédit ; Guide du routard - Wikipédia





Revenir en haut Aller en bas
http://altum-desiderium4.forumactif.com

05. Culture Italienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'italienne à Macdo'» La culture française s'exporte» La culture UMP» Test de culture générale...» Culture littéraire
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIE MAFIA :: 
Omerta
 :: Règlement & Contexte
-