Partagez|

Composition florale, les cerisiers en plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Solange Guillory
Féminin
messages : 79
date de naissance : 04/06/1996
date arrivé à altum : 28/07/2012
âge : 22
armes : Lanceur de paintball.
classe : Quatrième année, Pluie.
animal : Lièvre de la Pluie.
MessageSujet: Composition florale, les cerisiers en plus Mar 16 Oct - 15:26

Le crépuscule commençait déjà à descendre sur Altum lorsque Solange se glissa dans la serre. Les jours raccourcissaient décidément. Ses cours de la journée venaient de se terminer légèrement plus tôt que d'habitude ; la cour était encore déserte à cette heure, et la serre encore plus. La jeune fille avait jugé que c'était une bonne heure pour faire quelques esquisses des nombreuses plantes qui poussaient en sécurité. Les rayons du soleil bientôt couchant se reflétaient sur les feuilles, avec un angle qui plaisait apparemment à l'artiste. Elle s'y aventura donc. Ce n'était pas non plus comme si c'était la première fois qu'elle y venait. Solange appréciait l'ambiance calme, tranquille et esthétique -à ses yeux- de la serre.

Ayant posé son sac et la majorité des ses affaires dans sa chambre avant de venir, l'étudiante s'avança dans une allée avec comme seuls compagnons, sa sempiternelle pochette à dessins remplie de feuilles, deux crayons et une gomme. Elle n'avait pas l'intention de chercher la complexité, simplement de prendre quelques esquisses pour ses futurs pliages. Un tracé réaliste, net, concis, clair, et précis. Rien de plus, rien de moins. Un travail de la forme sans enjolivures. Oui, c'était bien cela son plan de travail pour la soirée. Un sourire tranquille posé sur ses lèvres, Solange déambulait entre les allées comme si elle visitait un musée, s'arrêtant devant chaque tableau et commentant mentalement chaque œuvre d'art. Elle prenait bien garde à ce que ses vêtements ne s'accrochent à rien, et à ne pas trébucher sur quelque racine fourbe. L'endroit était bien entretenu, bien loin d'une potentielle jungle délaissée par ces jeunes délinquants de Foudre -la vision l'amusa un court instant- et c'était une précaution superflue, mais la jeune fille préférait ne rien risquer. La nature avait toujours été une potentielle inspiration pour Solange. La plupart des mafieux ne faisaient attention qu'au Ciel et à ses états d'âme, là où elle, elle s'intéressait aussi à son alter ego, la Terre, le Sol. Pourtant, elle avait souvent la tête dans les nuages, et pourtant cela ne l'empêchait pas d'avoir en général les pieds sur terre, contrairement à ce dont elle avait l'air. Si l'on voulait filer la métaphore, on pouvait ajouter à sa décharge qu'elle n'était ni terre-à-terre ni tête en l'air, mais ces détails importaient peu en l'occurrence.

Solange ne savait pas elle-même combien de temps elle était restée ainsi. Tout ce dont elle était consciente était que son quota initial était rempli. En fait, elle aurait voulu dessiner autre chose, quelque peu lasse de toutes ces plantes qui ne daignaient pas lui rendre l'intérêt qu'elle leur portait. Reines du bal, les roses se faisaient belles, et revêtaient leurs plus belles teintes. Quant aux pissenlits, ils aimaient souffler dans les yeux de l'étudiante. Quelle prétention. Ce n'était pas parce qu'on s'occupait d'elles de manière à ce qu'elles ne manquent de rien que ces fleurs pouvaient rire au nez des élèves non plus ! Les orchidées, par contre, lui semblaient modestes. Un trait sec, et la planche était terminée. Solange avait vu assez de fleurs pour aujourd'hui. Conclure la journée par autre chose aurait été l'idéal... Mais elle était dans une serre, pas dans un café -eh non. Avec une moue légèrement déçue par ce constat, Solange se dirigea vers la sortie. Cependant, quelque chose attira son regard bien avant qu'elle n'en retrouve le chemin : il y avait quelqu'un d'autre dans l'allée qu'elle venait d'emprunter. La faible luminosité de la serre, à cette heure tardive, l'empêchait de distinguer qui exactement ; mais voilà de quoi satisfaire son crayon ! Un sourire revenant se poser sur ses lèvres, la jeune fille s'approcha de celui ou celle qui se tenait là, attirant son attention en élevant la voix :

<< Excuse-moi... Cela te dérangerait que je fasse ton portrait ? >>


__________________
HS : C'est quand on parle des fleurs qu'on se rend compte que sa couleur de paroles est le darkorchid... Ahah.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Composition florale, les cerisiers en plus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'épée aux cerisiers. [Terminé]» Composition Los Angeles» [Aide]Composition d'une équipe pokémon Rubis Oméga» Composition pour GDC» Fais de toi ce que fait le printemps avec les cerisiers
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIE MAFIA :: 
La Scuola
 :: Extérieur ; La Cour :: La serre
-